On connaîtra ce soir la devise (slogan) de la candidature de Paris pour les JO 2024, en anglais hélas, au grand dam des résistants à l’impérialisme économico-culturel américain. Pas d'arrogance et efficacité, disent les décideurs, puisque la majorité des 89 membres du comité olympique aurait demandé les dossiers en anglais. Pourtant, on peut être efficace et même brillant, en trouvant 3 mots français évocateurs au monde entier et en proposant les dossiers dans un maximum de langues, à l'instar des notices des produits made in PRC ! Reconnaissons à nos responsables le mérite d'avoir réfléchi à la question, il faut gagner ce défi pour des raisons allant au-delà de la tenue des JO. Donc, pas de polémique SVP ! La France est embarquée sur un seul navire, il nous faut désormais tous ramer dans le même sens ! Quant au baron Pierre de Coubertin, il faut savoir que c'était un anglophile, qui s'est battu pour convaincre les responsables éducatifs et sportifs parisiens de faire évoluer l'éducation française sur la base du modèle anglais (lire "L'Éducation Anglaise en France" écrit en 1889). Donc, rien ne dit qu'il n'eût pas penché aujourd'hui pour le choix de nos décideurs. Quant au mot slogan, il nous vient, via l'anglais, du gaelique écossais gairm sluagh (cri d'un clan). Attendons maintenant pour savoir s'il vaut mieux avoir un slogan en anglais plutôt qu'une devise en français !