Au moment où les jeunes sont naturellement tournés vers les nouvelles technologies de l’instant, il faut se réjouir que des élèves de lycée participent à des concours de lecture et encourager les enseignants et les familles qui leur en donnent le goût.

L’auteure a de bonnes raisons de s’intéresser à ses origines et, ce faisant, d’en écrire une merveilleuse fiction. Elle permettra aux lecteurs, jeunes et moins jeunes, de respecter ces pages d’histoire qui lie la France aux peuples dont elle ne peut se séparer, dont les cultures s’interpénètrent.

C’est une chance, un enrichissement pour la France, lorsqu’une de ses enfants met son talent, comme Alice Zeniter, au service de la langue de Victor Hugo !