drapeau européen

Quelle présentation insidieuse d’évoquer la pseudo-enquête montrant que très peu d’élèves français (14%) ont un bon niveau en anglais, comparés aux 85% d’élèves suédois ! Faire au moins une comparaison raisonnable avec des pays de langue latine.

Quelle position de soumission à la culture anglo-saxonne que de préconiser l’apprentissage de l’anglais dès le plus jeune âge et de recommander un accompagnement de l’enfant par un vrai anglophone !

L’anglais est une langue enseignée, comme d’autres, c’est très bien, mais cela ne doit pas en faire une matière comme les sciences, l’histoire, le sport, etc… car l’Europe est censée se construire sur le plurilinguisme. Il est donc inadmissible de se faire juger/évaluer sur les performances en anglais, avec les discriminations qui en découlent, si on ne fait pas les mêmes évaluations sur l’apprentissage du français, de l’allemand, de l’espagnol, du portugais, de l’italien, du polonais, du grec, du néerlandais…

Si on n’adopte pas cette attitude en préambule à la façon de voir l’évolution du monde, si on n’adopte pas a priori le principe d’égalité des langues entre elles, si on n’adopte pas une attitude de résistance active à l’hégémonie américaine et à la mode qu’elle suscite, il faut ranger tout de suite nos langues maternelles au grenier, comme naguère les dialectes…

Parlez-nous plutôt du vote qui se prépare au Parlement européen pour la Presse et les créateurs artistiques ...