jeudi 6 septembre 2018

Xi Jinping signal du halte au tout-en-anglais

Au Forum Économique Mondial de Davos, le président chinois se présente comme le chantre d’une mondialisation rééquilibrée et prévient que personne n’émergera en vainqueur d’une guerre commerciale. Xi Jinping a prononcé son discours, très applaudi des élites du monde économique, en chinois ! C’est peut-être à ce moment que commence vraiment le « halte au tout-en –anglais » Il est grand temps que l'Europe plurilingue, l'Europe de la traduction se réveille, avant d'apprendre le mandarin...
Posté par OUI LES LANGUES à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 6 septembre 2018

Au collège, dès la 6è : oui à la voie du bi-langue pour tous !

  Intéressons-nous à la revue Direction du SNPDEN-UNSA, le principal syndicat des chefs d’établissement des collèges et lycées. Dans le n°249, Monsieur S., qui dirige un collège des Pyrénées-Orientales, décrit le cheminement qui a conduit au bi-langue pour tous. Après avoir dépassé les débats éthiques sur la répartition sociale inégalitaire des élèves, selon qu’ils ont choisi ou non l’option de 2 langues vivantes, les craintes d’un surcroît de travail contre-productif pour les élèves moins motivés, les critiques sur... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 17:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 6 septembre 2018

La mode italienne et l’interventionnisme de Mussolini sur la langue

La presse italienne se fait l’écho d’un débat controversé sur la création d’un musée du fascisme. Si ce projet voit le jour, à Rome ou ailleurs, nul doute que la politique linguistique de Mussolini y prendra une place importante ! Pour Mussolini, la fierté nationale doit se traduire par une créativité de la langue nationale. L’écrivain célèbre Gabriele d’Annunzio et bien d’autres ont apporté leur concours pour inventer ou fabriquer des mots italiens comme calcio, tramezzino, manifesto, lista, pour remplacer football,... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 16:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 6 septembre 2018

Poulas cuech dans la Carriera Drecha de la Vielha Vila de Nissa la Bella

Les amoureux des langues apprécieront : La boucherie du n°16 de la Rue Droite du Vieux-Nice affiche en niçois le prix de son poulet rôti à 5€: poulas cuech (voir la photo ci-contre). Cette rue qui, aujourd'hui, révèle aux touristes, d'une galerie à l'autre, d'un atelier à l'autre, la richesse et l'intelligence de la création artistique niçoise, est riche d'histoire. Au Moyen-Âge, elle traversait la ville d’un rempart à l’autre, d'où son nom, car elle n'est pas aussi rectiligne que "droite" ! Elle était habitée par les... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 16:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 6 septembre 2018

Au Québec la Charte de la Langue Française fête ses quarante ans !

charte_LF_Qu_bec En 1977, le Québec, une des 10 provinces du Canada, a décidé de marquer son identité basée sur la francophonie  par l'établissement d'une charte de la langue française. Cet acte politique fort n'était pas sans rappeler le retentissant "Vive le Québec libre !" du Général de Gaulle en visite à Montréal dix ans auparavant et vaut peut-être que la langue française soit encore aujourd'hui parlée, écrite et surtout officielle dans cette terre d'Amérique du Nord contenant 300 millions d'anglophones. Le 26... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 16:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 6 septembre 2018

Quand le Sénat s'occupe de la Francophonie, bravo à Mme Garriaud-Maylam !

Enseigner le français à l’étranger : un besoin criant ! Jeunes diplômés, jeunes retraités, lisez ! En dépit des nombreux dispositifs prévus pour promouvoir les actions de volontariat de solidarité internationale, ces programmes ne permettent pas à des volontaires d’aller soutenir et accompagner l’enseignement du français à l’étranger. Or, dans certains pays, la francophonie recule faute d’un nombre suffisant d’enseignants ! Certes, la France forme des professeurs diplômés spécialistes de l’enseignement du... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 16:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 6 septembre 2018

Pas de polémique sur l’écriture inclusive pour les Thaïlandais !

La Thaïlande vient de se frayer un petit chemin dans l’actualité entre la Catalogne et la Guyane grâce au faste et à la ferveur déployée par son peuple au moment de célébrer les funérailles du roi Bhumibol. C’est le moment de s’intéresser à la langue thaï, que les lecteurs les plus anciens ont connue sous le nom de siamois, du temps du royaume du Siam. Ce n’est qu’en 1949 que le premier ministre quasi-dictateur Phibun déclare le Siam Prathet Thai, "pays des Thaïs", (thai signifiant également libre). D’où Thaïlande. Le thaï... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 16:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 6 septembre 2018

Les yeux bleus de Jean d’Ormesson et Johnny Halliday

Le prince des lettres et l’idole des jeunes ont en commun ces yeux bleus d’ange malicieux qui participent de leur succès, même si ces célébrités ne jouent pas, il est vrai, dans la même division. L’un a fixé sur le papier son éloquence et sa brillante conversation. L’autre a chanté et secoué la langue française dans un moule américain. Ce sont des gloires nationales de langue française, certes, mais dont le rayonnement dépasse à peine l’aire de la francophonie. Jean d’Ormesson craignait bien, avec lucidité, d’être jeté par... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 16:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 6 septembre 2018

RT ou Rien Trouvé... d'intéressant. Où sont donc passées la langue et la culture russe ?

On se demande pourquoi la démocratie doit laisser des verrues progresser sur son derme, comme cette curieuse télé qui, à l'instar de nos élites européennes, n'a rien trouvé de mieux, Russia Today, que se dénommer dans la langue de son principal ennemi. A moins de réciproque, je n'ai pas compris comment des pays comme le nôtre tolèrent qu'une chaîne (privée?) financée par un état étranger se permette d'exercer une propagande au deuxième degré. Dans les années 50/60, au moins, on pouvait écouter, sur les ondes... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 16:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 6 septembre 2018

Macron en Chine : "En Marche" devient "au galop" et la francophonie va galoper !

"jan ti xio taï tseu qwei tha" (rendons sa grandeur à notre planète) : nul doute que ces paroles prononcées en mandarin seront devenues historiques lorsque la lutte contre le réchauffement de la planète sera gagnée et que la langue française sera la plus parlée au monde ! Le président Macron, ou plutôt Ma-ke-long "le cheval qui dompte le dragon", n'en finit pas de surprendre le grand public par son dynamisme, sa culture et son volontarisme. Mettant en oeuvre ce que demande la constitution à un président de la... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 16:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]