vendredi 10 mars 2017

La clause Molière non, la clause Molière-Dante-Cervantès-Goethe oui

Selon les délibérations de quelques conseils régionaux tenus par la droite, les entreprises de travaux publics devraient n'employer que des personnels sachant le français. Or on est loin d'un problème linguistique. Certes, l'Europe a du travail pour progresser dans l'harmonisation des politiques socio-économiques, mais ce genre de mesures, probablement inapplicables et condamnées à être annulées au plan juridique, ne servent ni l'image de la France, ni la cause du plurilinguisme. Nos élites gagneraient plutôt à... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 22:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 9 mars 2017

Remontada : quand le catalan enrichit la langue française !

Il a fallu cette remontée extraordinaire du Barça contre le PSG pour qu'un mot nouveau entre dans la langue française. Un peu comme la bérézina, le choc de l'évènement va donner une force à ce terme, qui n'aura pas loin à aller de Barcelone à Pèzenas pour s'accrocher à la langue de Molière. 
Posté par OUI LES LANGUES à 07:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 8 mars 2017

La variété cède au diktat des anglomanes zélés, mais le rap vient au secours du français

La chanteuse Alma va concourir à l’eurovision. Son titre requiem, qu’elle fait rimer avec tu m’aimes, devra comporter des paroles en anglais, pour ne pas risquer de déplaire ! Cela rappelle made for sharing sur la Tour Eiffel ! Décidément, la peur et le panache ne font pas bon ménage. Heureusement le rap révèle une talentueuse Sianna, qui sort, en français, son premier album, Diamant Noir. Pas sotte la prédiction que la francophonie se développera grâce aux Africains d'Afrique et aux enfants qu'elle envoie dans... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 14:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 6 mars 2017

Le plurilinguisme de l’Europe sous les ors du château de Versailles

F. Hollande reçoit ce soir les chefs des gouvernements allemand, italien et espagnol pour soigner l’Europe. La génération Macron ne règnant pas encore, ces responsables politiques s’exprimeront dans la langue de leur pays. Interprètes, traducteurs, faites progresser l’union plurilingue de ce continent ! Les ors du château n’en reviendront pas, eux qui s’émurent tant, en 1919, lorsque la langue d’outre-Manche et d’outre-Atlantique s'imposa à côté de celle qui était la seule langue diplomatique de l’Europe... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 4 mars 2017

Molière mandarin : de Paris à Pékin ce n’est pas loin !

Le cours Molière a déjà enjambé le tout-en-anglais. Cet établissement scolaire privé, accueillant des élèves de la maternelle au baccalauréat, se présente comme bilingue français-anglais et offre l’enseignement du chinois dès la maternelle ! Le président Xi-Jinping a eu raison de faire son discours de Davos en mandarin : 中文
Posté par OUI LES LANGUES à 19:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 1 mars 2017

Lucas Belvaux : Apprendre la langue de l’autre par respect

Le réalisateur de films belge évoque à la radio son enfance et avoue un regret : ne pas avoir appris le flamand, alors qu'il en avait envie. Il parle avec amour de la Belgique, du déchirement des deux communautés francophone et néerlandophone. Belvaux explique qu’apprendre la langue de l’autre communauté aurait été une marque de respect. Ce mot correspond à un sentiment fort. Cette marque de civisme devrait être reprise et étudiée dans toutes les écoles. Hélas pour Belvaux la Belgique n'a pas l'histoire de la Suisse,... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 09:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 24 février 2017

Le Prix Européen de Littérature: donner un visage à chaque culture d'Europe !

« L’Europe n’a pas réussi à penser sa littérature comme une unité historique, et je ne cesserai de penser que c’est là son irréparable échec intellectuel » (Milan Kundera, 2005). C’est justement cette année-là que fut créé ce prix. EUROBABEL, l’Association qui l’organise, a son siège à Strasbourg. Distinguer chaque année, pour l’ensemble de son œuvre, un écrivain européen afin de témoigner de la dimension culturelle de l’Europe. Ses créateurs sont convaincus de la nécessité impérieuse que la réalité européenne accède... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 11:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 23 février 2017

Macron speaking to the German students in Berlin !

De Gaulle, Adenauer, Kohl, Mitterand, oui vous avez bien entendu, ja ihr habt wohl gehört : le futur président de la république française parle aux étudiants de la république allemande en anglais à Berlin ! C’est bien d’utiliser cette langue quand c’est utile. Mais si, en s’adressant de la sorte, M. Macron se croit brillant, il se trompe ! Cela aurait été « classe » de parler en allemand, même pas trop bien, et aussi en français, car nombre de ces étudiants ont aussi appris le français. Dans la vie sociale, il n’y... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 12:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 20 février 2017

Oui, il faut gagner Paris 2024, mais avec du panache, pas avec la peur !

Les défenseurs du Made for Sharing invoquent 2 raisons très contestables. L’échec en 2004 de la candidature de Paris pour 2012 serait dû à l’aspect trop franco-français de la devise « pour l’amour du jeu ». Difficile à croire pour ceux qui se rappellent le jeu rusé du premier ministre britannique Tony Blair en faveur de la candidature de Londres. Puis, le fait que 80% des membres votants du comité olympique aient demandé le dossier en anglais. C'est une plaisanterie, car le français et l’anglais sont les langues... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 15:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 18 février 2017

Le Maroc plus francophone que la France !

Les Français écrivent en anglais sur la Tour Eiffel, mais les Marocains parlent et écrivent le français comme une langue maternelle bis ! Au Maroc, les anglophones ne font pas la loi comme en Europe. Les touristes doivent se démener pour parler français, déchiffrer les enseignes et les panneaux. Tout Marocain s’exprime correctement et fièrement en français, certains montrant même un penchant francophile au détriment des autres étrangers ! C'est une francophonie de coeur et de raison. Le Maroc a su garder avec... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 18:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]