mercredi 11 janvier 2017

ERASMUS fête ses 30 ans à Paris

Créé par les institutions européennes, ce programme permet aux étudiants d’effectuer pendant une année une partie de leurs études dans un autre établissement scolaire européen. Plus de 3 millions d’étudiants en ont déjà bénéficié. Le nom du programme vient du néerlandais Didier Érasme, né vers 1469 à Rotterdam et mort à Bâle en 1536, théologien reconnu pour son érudition humaniste, marquée par ses voyages à travers l’Europe, qu’il rêvait pacifiée et rayonnante de culture gréco-latine. ERASMUS est un acronyme pour « EuRopean... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 13:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 9 janvier 2017

Merci France-Info, pour Jeanneney et Huppert, mais quand même une question sur Assad…

De bon matin, l’ancien président de Radio-France, Jean-Noël Jeanneney, en défendant avec autant de pertinence la francophonie m’a mis de bonne humeur, autant que la récompense décernée à Isabelle Huppert à Los Angeles pour son rôle dans le film « Elle », de Paul Verhoeven. Par ailleurs, bravo à France-info pour l'entretien exclusif avec le président syrien Bachar El-Assad, mais pourquoi l’entend-on parler anglais, alors qu’il a appris plus de français que d'anglais à l’école laïque et à l’école « Le... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 07:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 8 janvier 2017

Alain Decaux : "Mario Soares, ma patrie, c'est ma langue"

C'est le 16 octobre 2001 qu'Alain Decaux fait son discours d'entrée à l'Académie Française. Il cite Mario Soares, président du Portugal issu de la révolution des oeillets, qui avait dit "ma patrie, c'est ma langue". Alain Decaux se plaît également à citer l'ancien ministre Hubert Védrine qui nous fait prendre conscience que la langue est un sujet identitaire vital, c'est notre disque dur ! Alain Decaux lance un cri d'alarme sur le déclin constaté du français. Voici le texte de son intervention :  Ce cri d'alarme,... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 5 janvier 2017

LA FRANCOPHONIE PARADOXALE DE L'ÎLE MAURICE

Indépendante depuis 1968, cette ancienne colonie britannique séduit par l'importance croissante de la langue française au sein de ses communautés très variées, dont les descendants des Français installés au 18è siècle, des Africains amenés de force dans les plantations de canne à sucre et des Asiatiques venus plus récemment. Certes, de manière coutumière l'anglais est la langue de l'administration et de l'enseignement, mais le français est présent partout dans la vie économique et culturelle de ce pays de 1,3... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 13 décembre 2016

TV5 MONDE, vecteur de la francophonie

Créée en 1984, TV5 monde est distribuée dans plus de 200 pays sur les 5 continents. L’audience cumulée hebdomadaire est de 55 millions de téléspectateurs. Le sous-titrage dans treize langues, les déclinaisons sur internet et le dispositif de soutien en ligne à l’enseignement du français constituent un véritable vecteur de la francophonie. Parlé sur les cinq continents, le français est la 2e langue la plus apprise à l’école, la 3e la plus utilisée sur les blogues et les forum et la 5e la plus parlée dans le monde. ... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 21:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 12 décembre 2016

BRAVO LES PROVISEURS !

  Les chefs d'établissement des collèges et lycées de France sont sensibles à la récente circulaire de Mme Girardin, ministre de la fonction publique, enjoignant les fonctionnaires à employer le français dans leur travail. C'est ce que rappelle leur syndicat majoritaire, le Syndicat National des Personnels de Direction de l'Éducation Nationale, dans sa revue de décembre 2016. L'article, reporté ci-dessous, mérite d'être lu complètement, car il décrit la situation avec précision et pertinence. On voit que cette... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 10:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 6 décembre 2016

Alexandre Romanès et la langue française

Alexandre Romanès, poète tzigane, fondateur du cirque tzigane éponyme, chevalier de la légion d'honneur, se désole de voir la France perdre son identité. Je viens de l'entendre dire à la radio "Les intellectuels ne parlent même plus la langue de Verlaine, mais celle des cow-boys !"
Posté par OUI LES LANGUES à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 16 novembre 2016

BREXIT-TRUMPISME Remettre la langue anglaise à sa juste place

Remettre la langue anglaise à sa juste place « Une culture ne meurt que de sa propre faiblesse » (André Malraux)   L’amitié franco-américaine remonte au traité de Versailles de 1783, qui reconnaît  l’indépendance des 13 colonies anglaises d’Amérique du nord, pour laquelle le marquis de La Fayette se bat efficacement en alliant son effort militaire au côté du général George Washington à la diplomatie active de son ami Benjamin Franklin. L’entente cordiale franco-anglaise remonte au traité de la... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 14:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 8 novembre 2016

LA SUISSE ET LE PLURILINGUISME

Voici la position de François Grin, professeur de l’Université de Genève, président de la Délégation Française de la Suisse romande, c’est-à-dire la partie francophone du pays, environ le quart de la population de la Suisse. M. Grin explique que la Suisse est un pays qui s’est construit à partir de son plurilinguisme depuis plusieurs siècles : les 4 langues nationales, l’allemand, le français, l’italien et le romanche constituent le ciment national de ce pays. Les Suisses sont amenés à se faire partager leurs langues. Dès... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 12:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 4 octobre 2016

HALTE AU TOUT-EN-ANGLAIS

Mon récent voyage en Grèce, en juillet 2016, a pris une tournure étrange. Mon vagabondage dans les villes d’Athènes et du Pirée, dans la péninsule du Pélion et dans l’île de Paros, s’est transformé souvent en véritable croisade contre l’utilisation abusive de la langue anglaise ou son équivalent anglo-américain. Pourquoi cette pulsion violente contre l’usage d’une langue que j’ai apprise très consciencieusement au lycée et à l’université pour l’enseigner par la suite ? Pourquoi cette croisade contre l’usage de l’anglais, langue que je... [Lire la suite]
Posté par OUI LES LANGUES à 14:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]