Le Cercle Littéraire des Écrivains Cheminots et l'amour de la langue française !

Le CLEC, Cercle Littéraire des Écrivains Cheminots, mériterait de passer dans les médias à une heure de grande écoute, au moment où l’actualité se déchaîne sur la SNCF et met les cheminots au pilori pour leur faire expier de soi-disant privilèges !

Les cheminots talentueux créateurs de poésie et de nouvelles sont les héros d'un concours littéraire marqué chaque année par une remise des prix à Paris.

Le CLEC, association de plus de 500 membres, intervient également dans les centres de vacances de la SNCF (ces vacanciers sont privilégiés ?) et organise au fil de l’année des conférences et des expositions.

Ce faisant, ces amoureux des mots et des auteurs francophones montrent leur attachement à la langue française et pas mal de nos élites hexagonales devraient s’en inspirer. C’est dans l’esprit de défense de la loi Toubon de 1994, rappelant, s’il en était besoin, que le Français est la langue de la République, que le CLEC dénonce les dérives et les soumissions à la langue anglo-américaine, qui baptisent nos écoles de commerce et nos aéroports,  qui transforment la Tour Eiffel, qui nous intoxiquent de publicités, de films, de chants, au détriment du rayonnement de la francophonie et des autres langues. Il met à notre disposition des autocollants Non à l’anglais partout , que l’on peut demander au CLEC.

Bravo pour cette initiative et je suis heureux que mon blogue Halte au tout en anglais soit en phase avec elle !

 

Posté par OUI LES LANGUES à 11:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,