Francophonie : Macron suit son serment sur la Constitution

Lorsque Laurent Fabius, président du Conseil Constitutionnel, a fait jurer le président Macron, nouvellement élu, sur la Constitution qu'il représentait la France et sa langue, peu d'observateurs l'ont remarqué, car les élites françaises, du moins une bonne partie de la parisienne, ne se sent concernée par ce qui doit faire l'objet d'un combat : la Francophonie et la langue française. Pire encore : beaucoup de cadres d'entreprise, de publicitaires, de journalistes, d'universitaires, d'élus de la Nation et des collectivités... jouent de l'anglomania pour paraître dans le coup et prennent pour des ringards et des puristes celles et ceux qui attirent leur attention sur la signification culturelle d'une uniformisation galopante non désirée qu'apporte le tout-en-anglais. Détail révélateur, France-info, qui n'est pas la pire en la matière, a passé plus de temps sur les malheurs de facebook que sur le discours très volontariste, énonçant des projets concrets que le chef de l'État a prononcé devant les Académiciens et les 300 étudiants francophones du monde entier. Voir le résumé du discours.

DISCOURS_MACRON

Posté par OUI LES LANGUES à 22:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,