Nice

Les Moulins à Paroles de Christian Jacomino

Merci à Nice-Matin de consacrer, en ce matin de rentrée, une page à l’enseignement de la langue française ! Surtout lorsqu’il s’agit des « moulins à paroles » de Christian Jacomino, inventeur d’une méthode mêlant rigueur et jeu pour l’enseigner. Ses mini-livres numériques sont les outils de base. Les enfants lisent ensemble à voix haute un texte complet affiché à l’écran. Puis, le texte s’efface progressivement et le jeu consiste à le reconstituer avec exactitude, ce qui implique un travail collectif riche d’émulation et de coopération. L’enseignant ne manque pas d’astuces pédagogiques : les noms sont en bleu, les verbes en rouge, etc… Quant aux textes, on ne lésine pas sur la qualité littéraire, car les grands poètes sont à l’honneur : Apollinaire, Du Bellay, Proust, Verlaine, Hugo, Rimbaud, La Fontaine… Le linguiste-pédagogue confie à la journaliste sa philosophie : « On enseigne la langue dans la littérature. On fait travailler ensemble l’intelligence et la sensibilité, on ne sépare pas le goût de l’art et celui de la grammaire ».

Christian Jacomino organise des formations à l’intention d’éducateurs, d’animateurs, de parents, de tous ceux qui œuvrent dans les villages et les quartiers. Sa motivation est profonde, il voudrait qu’on parle de la langue comme on parle de l’écologie. Il nous rappelle que la langue est un bien précieux, qu’elle nous nourrit et qu’il faut apprendre ses règles pour s’en servir utilement avec exactitude et calme.

Belle leçon en ces temps où la communication semble s’éparpiller dans un gazouillement pour le moins diffus et confus…

Retrouver les M@P  https://www.lire-ecrire-parler.com  et le blogue Ars-Legendi