notre dameAlors que les pompiers en formation de la ville de New-York ont effectué une course d’honneur, drapeau tricolore en tête, pour saluer leurs collègues français  qui ont lutté si bravement contre l’incendie de Notre Dame, on apprend que Pete Buttigieg, maire de South Bend (Indiana), candidat à l’investiture démocrate pour les élections américaines de 2020, parle 8 langues. Ce jeune maire exauce ainsi le vœu d’Obama, qui exhortait ses étudiants à « apprendre la langue des autres pour mieux les comprendre », lui qui avait honte de ne savoir dire que « merci beaucoup » !

Après un débat politique à Austin le mois dernier, Pete Buttigieg répondit à une journaliste norvégienne en norvégien, au grand étonnement, on s’en doute, de cette dernière. L’explication donnée par Buttigieg est simple : après avoir lu le seul livre traduit en anglais d'Erlend Loe, qu’il a beaucoup apprécié, il a dû apprendre la langue de cet écrivain pour pouvoir lire ses autres ouvrages ! Aussi simple que ça !

Lorsqu’on sait le manque d’appétence pour les langues étrangères du monde anglo-saxon, on sera bien surpris, lorsque Pete Buttigieg, accèdera à la Maison Blanche, de l’entendre répondre aux journalistes étrangers  dans leur propre langue et de prôner le plurilinguisme !

Ce polyglotte possède déjà 7 langues en plus de l’anglais (l’arabe, le dari, l’espagnol, le français, l'italien, le maltais et le norvégien).  

Pour le moment il est l’un des plus jeunes maires des États- Unis, élu et réélu avec 80% des suffrages ! Son prochain défi est de taille !

Merci aux pompiers new-yorkais et bravo / bonne chance à Buttigieg !