Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
OUI LES LANGUES
Publicité
OUI LES LANGUES
  • Faire "Halte au tout-en-anglais". Rappeler aux Français leur devoir de défendre partout la francophonie. Sensibiliser les décideurs européens politiques, économiques, sociaux au plurilinguisme sans céder à la facilité et à la fatalité du tout-en-anglais.
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Archives
OUI LES LANGUES
Visiteurs
Depuis la création 17 367
Newsletter
table
hugedes
11 février 2019

Bravo à André Vallini, défenseur de la francophonie et merci au Figaro !

P1340729Le Figaro a bien raison de publier une tribune de l'ancien secrétaire d'État chargé du développement et de la francophonie. Comme Annick Girardin, actuelle ministre des territoires ultra-marins, il fait partie des trop rares personnalités à prendre le bâton de pèlerin de la lutte contre le tout-en-anglais. Ce fléau ne touche pas que la France, les autres pays sont atteints également. Mais la France devrait montrer l'exemple, à l'instar de nos cousins Canadiens francophones, qui eux ont compris l'enjeu ! C'est aussi le moment, marqué par les gilets jaunes, de constater que nos élites se laissent emporter par un vent de mode, de fatuité, de puérilité, de servilité, qui les rend traîtres à leur culture et traîtres aux classes populaires qui n'ont pas leurs standards pour s'exprimer et se faire comprendre. Tout le monde ne fait pas ses études dans une "business-school" et des stages en Australie. André Vallini a bien raison de vilipender les décideurs de tout poil qui transforment nos lieux et nos écrans en un gigantesque charabia yaourt indigeste...

Il est grand temps de résister et de construire l'avenir plurilingue que l'on veut. Il faut apprendre les langues, toutes les langues. Il faut réapprendre à considérer que l'on doit se conformer à la langue du pays dans lequel on se rend ou auquel on s'adresse et non pas imposer son anglais (souvent médiocre) ou s'imposer en anglais (attitude médiocre). Il faut activer les progrès techniques de la traduction, car il reste encore beaucoup à faire en ce domaine, qui est pourtant urgent et essentiel.

Non, il n'y a pas de langue universelle, ni internationale. Manifestons pour le droit de toutes langues, car elles sont les véritables supports des cultures de notre planète !

Publicité
Publicité
Commentaires
D
Un grand bravo, oui. La langue est indissociable de la personnalité, alors la respecter, c'est tout simplement reconnaître l'autre en tant que personne ou groupe et émanation d'une culture. En même temps, parler anglais est une chance dans un groupe multilingue et facilite bien sûr le premier niveau des échanges entre tous. Cette langue mondiale est un peu comme le latin dans l'empire romain. Face à un Thailandais, un Japonais ou un Indonésien, partager l'anglais est incontestablement utile. Mais pour aller plus loin, pour établir connivence et complicité, il faut s'adresser dans la langue intime du partenaire, sa langue maternelle ou nationale dans le cas de pays africains. Et c'est là que ces publicitaires se foutent du monde en s'adressant à nous en anglais souvent pour des produits français. Ce type de milieu pousse des cris d'orfraie face à l'impérialisme anglo-saxon mais en est le premier mercenaire, bien pathétique en vérité. Et ne devra pas s'étonner du retour de bâton.
Répondre
Publicité